Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 12:27

 

 

 

 

 

 

 

Si-dieu-etait-une-femme.jpg

 

 

 

« Une histoire juive raconte qu’en réalité, Dieu a créé Eve avant Adam. Comme Eve s’ennuie au paradis, elle demande à Dieu de lui donner un compagnon                                                                         Après mûre réflexion, Dieu finit par accéder à sa demande : Entendu, je vais créer l’homme

. Mais fais attention, il est très susceptible : ne lui dis jamais que tu as été créée avant lui, il le prendrait très mal.                                                                    Que cela reste un secret entre nous… entre femmes ! »                                    

ainsi commence « La femme est l’avenir de Dieu », l’éditorial du numéro de juillet-août du Monde des religions. « Et si Dieu était une femme ? ». La question n’est pas nouvelle. « Les religions sont presque toute misogynes », admet le mensuel, « ne consentant à la femme qu’une position soumise. Le Dieu des monothéismes se dit d’ailleurs au masculin ».                                   

Mais selon Le Monde des religions, « il existe pourtant une face féminine du divin, souvent méconnue ».                                                                                                                 C’est cette face là, « des    « Vénus »     de la Préhistoire aux déesses hautes en couleurs de l’Antiquité,     de la vénération de la vierge au rôle fondamental des femmes dans la transmission religieuse (…) »,       que le journal a choisi d’explorer pour montrer que « Dieu peut également se conjuguer au féminin ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicole Barbin - dans Général
commenter cet article

commentaires

Andrew Wilson Barbin 05/08/2013 01:42


I was doing some researches on the family geneology and came across the site. Google translates it for me, as I do not speak or read French. 

The article is interesting.   I do not know if you are familiar with Rosalind Miles the feminist historian. Her book Who Cooked the Last Supper is an excellent spring board for theosophical
discussion.

My own thoughts are that the Garden Myth is a compression of 100,000 years, and that what was lost in translation through the filter of time is that humanity is struggling toward rather than from
Eden, and that it is the choice between the will to power and the will to love, rather than knowledge of good and evil.


One of my blogs Through A Glass Darkly has musings on the subject in various aspects:


 


The Garden: http://awb-tagd.blogspot.com/2012/11/ape-descendants-headed-for-eden.html


Gender heresy: http://awb-tagd.blogspot.com/2013/01/the-gender-heresy.html


Beyond the Gender War: http://awb-tagd.blogspot.com/2012/11/beyond-adam-and-eve.html